Elles arrivent!

De la famille des cucurbitacées, le potiron, est une courge dont certaines variétés peuvent peser jusqu’à 100 kilos. Communément appelé citrouille, le potiron s’en distingue toutefois par une chair plus subtile et sucrée, la citrouille étant exclusivement destinée à nourrir le bétail.

Originaire d’Amérique centrale, le potiron s’est implanté en Europe dès le XVIème siècle. En plus de son apport nutritionnel important, le potiron était souvent utilisé dans la confection de gourdes ou encore de récipients et d’ustensiles de cuisine (bol, louche). Ce recyclage pratique en faisait par conséquent un aliment très recherché.

En France, le potiron se cultive essentiellement dans le sud (le sud-est en particulier), et se récolte chaque année d’octobre à décembre. On recense plusieurs centaines d’exploitations dans l’Hexagone, pour une superficie totale de près de 4 000 hectares. En guise de comparaison, ceci équivaut tout de même à la moitié des terres consacrées à la culture de la tomate, soit plus de 8 000 hectares.
source: http://www.linternaute.com

Le tian de courge (Lou tian de cougourda)

Recette pour 6 personnes
1 kg de courge
1 gros oignon
100 g de petit salé
Huile d’olive
50 g de riz
3 œufs
50 g de parmesan
1 verre de lait entier
3 c. à soupe de crème fraîche épaisse
Sel, poivre, noix de muscade
Chapelure

Pelez la citrouille. Coupez la en gros cubes. Portez à ébullition 3 litres d’eau salée puis plongez les cubes de citrouille et faites cuire 15 minutes environ. La citrouille doit être cuite mais encore ferme. Égouttez. Émincez l’oignon et coupez le petit salé en petits cubes.
Faites chauffer 3 c. à soupe d’huile d’olive dans une poêle, faites blondir les oignons puis rajoutez le petit salé et faites dorer. Faites cuire le riz 10 minutes dans de l’eau salée puis réservez. Battez 3 œufs dans un saladier, ajoutez un verre de lait, 3 c. à soupe de crème fraîche épaisse, le parmesan, sel, poivre, noix de muscade. Incorporez l’oignon et le petit sale, le riz égoutté et mélangez. Préchauffez le four. Écrasez grossièrement la courge et incorporez au mélange. Versez la préparation dans un tian préalablement huilé. Égalisez et saupoudrez de chapelure. Arrosez d’un filet d’huile d’olive.
Faites cuire 45 minutes à four moyen (180° /thermostat 6) puis faites gratiner 15 minutes en fin de cuisson.
Laissez reposer 10 minutes hors du four avant de déguster.


Publicités

Floraison exceptionnelle sur Eyragues

BONJOUR MESSIEURS ET MESDAMES,

Je suis Eyraguais et amateur d’agaves et de yuccas.
J’ai une petite collection d’une trentaine d’espèces d’Agaves, de l’américain (le plus connu) à d’autres plus rares.

En ce moment, j’ai une floraison de 6 m de haut d’un agave bleu (Agavae caerulea).
Comme c’est la première fois en 10 ans ici, et que je ne pense pas que cette espèce soit fréquente dans la région car elle craint le froid, je voudrai en faire part à mes concitoyens pour le sensationnel relatif que représente cette floraison imposante.

Tel 04 90 95 89 40 pour le voir sur rendez-vous s’il vous plait.

Hervé GROS

La prune du gendarme

Famille : Rosacées
Origine : Europe centrale, Asie mineure
Période de floraison : de fin Mars à avril
Couleur des fleurs : blanc
Exposition : peu importe
Type de sol : ordinaire
Acidité du sol : neutre
Humidité du sol : normal
Utilisation : jardin fruitier
Hauteur : 4 à 10 m selon les variétés
Type de plante : arbre fruitier
Type de végétation : vivace, jusqu’à 1000 m d’altitude
Type de feuillage : caduc
Rusticité : rustique
Plantation, rempotage : automne
Méthode de multiplication : semis pour les mirabelliers, drageonnage, greffage en écusson à oeil dormant fin juillet
Taille : –
Le prunier:
Espèces, variétés intéressantes :
De très nombreuses variétés
– Prunier ‘Mirabelle de Nancy’ , une variété produisant de nombreuses mirabelles sucrées – autofertile
– Prunier ‘Quetsche d’Alsace’, fruits violets à chair jaune – autofertile
– Prunier ‘d’Ente’, fruits violets, utilisé pour le pruneau d’Agen – autofertile
– Prunier ‘Reine-Claude d’Althan’, gros fruits violets
– Prunier ‘Santa Rosa’, fruits pourpre très fruités
Maladies et insectes nuisibles : la sharka, le crowngall, la moniliose, la rouille, le coryneum, la cloque du pêcher, l’hplocampe, la carpocapse, les pucerons, les acariens

Fiche envoyée par Jacky

Source wilpedia

La pêche

Les pêches sont charnues, juteuses et sucrées, avec une chair jaune, blanche, ou rouge (pêche de vigne), une peau veloutée de couleur rose-carmin à rose-saumon ou brune chez les pêches de vigne, et un noyau dur, non adhérent.
La pêche est originaire de Chine, selon les botanistes modernes.Le fruit est passé en Perse et puis en Europe à travers l’Asie pendant la Préhistoire, probablement 2000 ans avant J.-C.

La peau duveteuse et le noyau libre (non adhérent à la chair) distinguent la pêche proprement dite des autres variétés produites par l’espèce Prunus persica.
-Pêches pavie: à peau duveteuse et noyau adhérent (et de ce fait moins appréciées)
– Les variétés à peau lisse : « brugnons » (à noyau adhérent) et « nectarines » (à noyau libre)

Source wikipedia

Jacky

Le melon

Le melon est une plante herbacée annuelle de la famille des Cucurbitacées, largement cultivée comme plante potagère pour son fruit comestible. Le terme désigne aussi le fruit lui-même très savoureux, sucré et parfumé.

À ne pas confondre avec le « melon d’eau » qui est la pastèque, mais cette expression désigne aussi certaines variétés de melons à chair blanche.
– Le fruit du melon, appelé lui-aussi melon, est généralement volumineux, de forme ovale ou ronde et porte sur sa peau des divisions nettement dessinées.
-La peau est plus ou moins lisse, ou bosselée, côtelée, brodée ou galeuse, sa couleur varie de tous les tons du vert au jaune en passant par le blanc.
-La pulpe de couleur jaune à orangé est très juteuse et très parfumée à maturité.
-La cavité centrale, fibreuse, renferme de très nombreux pépins.
Le melon fait partie des plantes potagères énumérées dans le capitulaire De Villis au début du IXe siècle.

Alexandre Dumas qui appréciait les melons et en particulier ceux de Cavaillon demanda, en échange du don de la totalité de son œuvre publiée (près de 400 volumes) qu’il fit en 1864 à la bibliothèque de la ville, une rente viagère de 12 melons par an. Ce que le conseil municipal accepta et lui servit jusqu’à sa mort en 1870. C’est ainsi que fut crée la confrérie des chevaliers du melon de Cavaillon!!

Source:Wikipedia

Le fada

Les fruits d’été arrivent!

La fraise est un fruit répandu. En Europe et en Asie, les fruits de l’espèce Fragaria vesca, les fraises des bois, sont de petite taille. Connues depuis l’Antiquité, les romains les utilisaient dans leurs produits cosmétiques en raison de leur odeur agréable : la « fragrance ». Mais les fraises poussent également le long des côtes américaines donnant sur l’Océan Pacifique, d’Alaska au Chili.

La fraise actuelle, telle que nous la connaissons est le résultat de croisements de fraises sauvages des Amériques. En 1714, l’officier du Génie maritime Amédée-François Frézier revient d’une mission d’espionnage des ports espagnols au Chili et au Pérou pour le Roi soleil. Botaniste à ses heures, il a repéré des fraisiers à larges fruits que l’on cultive au Chili, dits Blanches du Chili (Fragaris chiloensis). Frézier réussit à en rapporter quelques plants qu’il confiera à Antoine de Jussieu pour le Jardin royal.

Jacky
(source (Wikipedia)

Flore locale: Le cerisier

Le cerisier est un arbre bien rustique, que l’on peut adapter à toutes les régions. Offrez-lui une exposition bien ensoleillée, pas trop venté, en évitant les orientations nord dans les zones aux hivers froids. En effet, les organes fertiles des fleurs sont détruits à partir de – 3°C. Pour bien réussir vos cerisiers, ne dépassez pas l’altitude de 1000 m.

Fiche envoyée par le fada